Normalisation dans le monde Open Data : état des lieux

Introduction

L’objectif de cet article est de constater s’il y a oui ou non une convergence vers ce que l’on appelle « les bonnes pratiques » de l’Open data et comment on peut l’observer.L’Open Data a fait sa grande apparition en 2008 depuis l’élection du président Américain Barack Obama qui en a fait l’une de ses priorités, dans le but d’offrir aux citoyens plus de transparence sur ce qui se passe dans « les affaires de la cité ». Littéralement, l’Open Data signifie « ouverture des données ».

Difficultés

Il faut cependant ajouter qu’il s’agit de l’ouverture de données brutes que tout un chacun ne peut pas forcément comprendre. Il faut d’un donc qu’une personne tierce se mette entre l’organisme public ou l’entreprise privée ouvrant ses données et l’utilisateur final. Ces personnes s’appellent des ré-utilisateurs. Du fait de son caractère très technique, cette réutilisation des données ne peut être effectuées que par des personnes capables de décrypter les données brutes qu’ils ont sous les yeux : les data-journalistes. Malgré leur expertise, ces personnes ont parfois des difficultés à chercher des données mais aussi à les réutiliser.

Derrière ces difficultés, deux raisons sont à identifier. Nous pouvons tout d’abord noter la trop grande diversité des formats de fichier sous lesquels les données sont distribuées.
La présentation du contenu au sein des fichiers eux-mêmes est aussi discutée : typographie, métadonnées, etc.

De « bonnes pratiques » en réponses aux difficultés de l’Open-Data

Malgré l’univers atomisé de l’Open-Data, plusieurs organismes tentent de se lancer dans la voie des « bonnes pratiques ».  Le but recherché est à terme d’atteindre un standard reconnu et utilisé par tous dans la sphère Open-Data.

Dans un premier temps, nous constatons l’émergence de standards en ce qui concerne les méta-données. Afin de faciliter leur mise en place, ces standards s’appuient sur des normes déjà existantes. L’intérêt de ces standards est de faciliter la recherche et le référencement des jeux de données pour leur assurer un plus grand accès. Des projets tels qu’Eurovoc, DBPedia, Freebase ou Wikidata travaillent dans cette direction.

Nous constatons enfin des mouvements dédiés à une normalisation de l’Open-Data. Ces derniers concernent des aspects bien plus large que celui des métadonnées seules. C’est ainsi que Pascal Romain (Conseil Général de la Gironde) et Charles Nepote (Fondation Internet nouvelle génération pour l’idée originale) ont donné naissance à une liste de « 72 bonnes pratiques Open-Data ».

Cette liste s’intéresse aux sujets suivants et constitue les balbutiements de ce qui peut devenir une norme:

  • API
  • Animation
  • Applications
  • Catalogage
  • Format
  • Historique
  • Identification
  • Licence
  • Transparence
  • Vie privée

D’autres collectivités territoriales suivent le mouvement, comme le Conseil Régional d’Île-de-France avec Christophe Libert, qui propose une marche à suivre afin d’exporter des jeux de données en CSV de manière « propre ».  Pour la France, ce sont les seules démarches connues à ce jour. En revanche, des collectivités d’autres pays tels que le Royaume-Uni et le Canada sont très actives en la matière. Même si les actions sont là encore entreprises de manière individuelle, l’intention reste la même.

Conclusion

Bien que ces initiatives soient prises individuellement, il apparaît que ces dernières convergent vers le même but : une meilleure accessibilité des jeux de données pour une meilleure réutilisation et donc des jeux de données de plus grande valeur.  Tout nous porte à croire qu’un standard mondial en matière d’Open-Data peut voir le jour avant les dix prochaines années.

Sources

http://www.slideshare.net/christophelibertidf/bonnes-pratiquesexcel-cc27juin2013

https://checklists.opquast.com/fr/opendata/

http://www.a-brest.net/article16662.html

http://wiki.data.gouv.fr/wiki/Différentes_normes_de_méta-données

http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i3560.asp

Julien F.

Normalisation dans le monde Open Data : état des lieux

Tutoriel CMS – WAMP et Drupal – 3ème partie

Bonjour à tous,

Cet article marque la fin de la série consacrée à WAMP et au CMS Drupal. Drupal c’est bien, mais avec des modules c’est mieux ! Dans cette vidéo, vous verrez comment rajouter un module WYSIWYG à Drupal, pour pouvoir éditer très facilement vos articles. Bon tuto à tous !

Julien F., Philippine J., Sabrina R.

Tutoriel CMS – WAMP et Drupal – 3ème partie

Points d’accès Internet publics (non Wi-fi) dans le Puy-de-Dôme

Sans titre
Sur cette carte, vous pouvez voir plusieurs repères indiquant des points d’accès Internet publics fixes et gratuits (non Wi-Fi), disponibles dans le Puy-de-Dôme.

Voici les adresses des points représentés sur cette carte :

Mediathèque du Sancy

13, Rue Notre Dame
63610 BESSE ET ST ANASTAISE

EPN (Espace Public Numérique) Boissejour

Rue Frédéric Brunmurol
63122 Ceyrat

Point Cyb

Place du châtelet
63600 Ambert

EPN (Espace Public Numérique) Aulnat

Rue Curie
63510 Aulnat

Videoformes

64, rue Lamartine
63000 Clermont-Ferrand

EPN (Espace Public Numérique) Blanzat

Rue de reilhat
63112 Blanzat

Données réutilisées à partir de : http://opendata.auvergne.fr/donnees/espaces-numeriques-en-auvergne/?tx_icsoddatastore_pi1%5Bkeywords%5D=&tx_icsoddatastore_pi1%5Bcategories%5D%5B0%5D=17&tx_icsoddatastore_pi1%5Bstart_covered%5D=&tx_icsoddatastore_pi1%5Bend_covered%5D=

Julien F.

Points d’accès Internet publics (non Wi-fi) dans le Puy-de-Dôme

Bienvenue !

Bienvenue sur le portfolio des étudiants en Master Ingénierie de la Documentation Technique Multilingue (IDTM).

Vous verrez ici les réalisations des étudiants de cette filière sur le thème du web et de l’open-data. Ce blog concernant la promotion 2014, vous trouverez dans les liens un accès aux blogs des années précédentes.

Nous vous souhaitons une bonne visite.

Bienvenue !